Nous

Histoire

C'est grâce aux tous premiers mouvements familiaux, au début du XXè siècle, que la famille a peu à peu été reconnue par les pouvoirs publics.
Au fil du temps, elle a réussi à bénéficier d'un statut et de reconnaissances financières.
Au fur et à mesure que les conjonctures ont changé, les familles ont modifié leur mode de vie et le mouvement s'est modulé en fonction de ces changements.
Familles de France a sans cesse réussi à s'adapter.
À la fin du XIXè siècle, ni les pouvoirs publics, ni la société ne perçoivent positivement la famille. Cela conduit des pères de familles nombreuses à se regrouper en associations d'entraide mutuelle.
En 1908, émerge alors la lame de fond de notre mouvement, animée par Simon Maire, fondateur de la Ligue des Pères et des Mères de Familles Nombreuses, riche de 600 adhérents en 1912. 
Grâce à leurs actions souvent spectaculaires, les pouvoirs publics prennent enfin conscience que les familles sont les créancières de la nation.
Par ailleurs, dans les premières années du XXè siècle, apparaissent quelques associations à l'esprit bien particulier. Il n'y est absolument pas question d'assistance mais d'éducation.
Jean Viollet, fondateur des oeuvres du Moulin vert, en est le concepteur.
Le phénomène reste marginal, mais la façon qu'a ce novateur d'envisager les problèmes va influencer le mouvement qu'est Familles de France. Jean Viollet a, en effet, la conviction que ce n'est absolument pas par des quêtes humiliantes que l'on pourra améliorer le sort des familles, mais plutôt en leur apprenant à s'aider elles-mêmes et à prendre en charge leurs propres problèmes.
Sous l'occupation, les familles se regroupent à nouveau. L'objectif est de s'aider mutuellement à faire face aux difficultés du quotidien.
- Institution de la fête des mères, fêtée avec éclat en 1920.
Toutes ces mesures sont à l’initiative de Jules-Louis Breton, Ministre de l’hygiène, de l’assistance et de la prévoyance sociales, député socialiste du Cher.
1932 : Généralisation des allocations familiales à tous les salariés du commerce et de l’industrie.
1939 : Promulgation du Code de la Famille.
1947 : Fusion des quatre grands mouvements familiaux non syndicalistes en une puissante fédération : la Fédération des Familles de France, du jeune foyer à la famille nombreuse.
Années 1950 : Familles de France gagne la bataille pour la création de l’allocation logement.
1960/1970 : Les bourses aux vêtements se multiplient.
Années 1990 : Développement d’actions à caractère plus militant.
Année 2012 : Campagne itinérante de sensibilisation sur terre et sur mer pour la protection du patrimoine maritime et terrestre: l'Odyssée des familles, à la découverte du 6ème continent.